LAC D’ANNECY

LAC D’ANNECY

Situé dans les Alpes, en Haute Savoie, le lac d’Annecy, surnommé le lac bleu, est le deuxième le plus grand lac glaciaire en France. Il est connu comme « lac le plus propre de l'Europe » en raison de réglementations environnementales strictes introduites dans les années 1960.

Formé au cours de la fonte des glaciers alpins il y a 18 000 ans, le lac est à présent alimenté par des ruisseaux et des torrents montagnards. Il déverse dans le Thiou, une petite rivière de 3,5 kilomètres, qui coule au cœur de la ville d’Annecy.

Le lac attire les touristes de toute la France et l’Europe, avec son emplacement pittoresque dans les Alpes français et son large éventail d’activités nautiques. Il se trouve également tout près d’Annecy, une ville médiévale fondée sur des canaux, surnommée « la perle des Alpes » ou bien la « Venise des Alpes ». Des sites historiques intéressants, de nombreux événements culturels aussi bien que des stations de sports d’hiver enrichissent davantage la liste d’attractions touristiques dans la région, en fait du lac une destination parfaite pour chaque saison!

Venez découvrir ce site pittoresque au pied des Alpes !

Learn More

Futurs voyages

Suggestions pour les futurs voyages 

Si vous êtes émerveillés par la beauté du lac d’Annecy et toujours affamés de nouvelles aventures, consultez les suggestions présentées ci-dessous pour connaître d’autres lacs européens splendides que vous pouvez visiter dans l’avenir.

 

Learn More

1. Lac Bled, Slovénie

Situé au nord-ouest de la Slovénie dans un paysagee pittoresque, encadré par des forêts et des montagnes, le lac jouxte la ville de Bled. L’eau encercle la seule île du pays, Blejski otok, connue pour sa petite église néogothique de pèlerinage, réputée pour ses fresques gothiques et ses décorations baroques.
Le château médiéval de Bled, le plus ancien en Slovènie, surplombe la ville d’une falaise. A proximité se trouvent la vallée Zaka et le parc national du Triglav renommé pour ses paysages alpins et de nombreuses grottes et cascades.
La température de l’eau du lac atteint 26°C grâce à des sources thermales actives, faisant du Bled l’un des lacs alpins les plus chauds.

 

Learn More

3. lac d'Ohrid, Albanie/Macédoine

Le lac d’Ohrid constitue l’un des plus profonds et plus anciens lacs de l’Europe qui préserve un écosystème acquatique unique avec deux centaines d’espèces endémiques. Son importance est mise en valeur par son appartenance à la liste du patrimoine mondial UNESCO en 1979.
Des petites villes parsemées autour du lac se situent à la frontière albano-macédoine. La plus grande ville de la région, Ohrid, est réputée pour avoir abrité dans le passé 365 églises (une pour chaque jour de l’année). S’y trouve également la Forteresse de Samuel, une ancienne capitale du Premier Empire bulgare pendant le règne du tsar Samuel au tournant du Xe siècle.

Learn More

5. Lac Balaton, Hongrie

Ce lac d’eau douce, situé en Hongrie de l’ouest, constitue le lac le plus vaste de l’Europe centrale. La rive nord, plus montagneuse, est reconnue pour son caractère historique, ses établissements vinicoles et ses stations thermales (Balatonfüred par exemple) alors que la rive sud, plus plate, abrite des stations balnéaires.
Dans la région se trouve également une réserve ornithologique qui abrite de nombreuses espèces aquatiques.

Learn More

7. Morskie Oko, Pologne

Le plus vaste et le 4e le plus profond lac dans la chaîne des Tatras est situé loin dans le parc national des Tatras, dans la voïvodie de la Petite Pologne. Les sommets qui surplombent le lac, faisants partie des Hauts Tatras, s’élèvent à 1000 mètres au dessus de la surface d’eau.
Auparavant, Morskie Oko s’appellait le lac des poissons par suite de ses stocks naturels de poissons, ce qui constitue une rareté dans la région des Tatras.
Si vous vous éloignez un peu de Morskie Oko, vous pouvez visiter la ville de Zakopane, le cœur des Tatras polonais, rénommé non seulement pour ses paysages magnifiques, mais aussi pour sa architecture et sa cuisine. Si vous avez un peu de temps pour voyager dans la voïvodie de Petite Pologne, visitez Cracovie : l’ancienne capitale du pays, le berceau histrorique de la culture polonaise ainsi que le témoin de la Seconde Guerre mondiale qui abrite de nombreux sites historiques – vous y pouvez visiter l’usine de Schindler, découvrir Auschwitz et le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau et explorer la mine de sel à Wieliczka.
Ce qui compte, la ville de Cracovie est facilement accessible car située à proximité de l’aéroport de Cracovie-Balice, d’où partent les navettes et les taxis en relation Cracovie-aéroport

Learn More

2. Lacs de Plitvice, Croatie

Le parc national des lacs de Plitvice est l’un des parcs les plus anciens de l’Europe du Sud ainsi que le plus grand parc national en Croatie. En 1979 il a été rajouté à la liste du patrimoine mondial UNESCO.
Il est particulièrement reconnu pour ses seize lacs arrangés en cascade qui couvrent la surface de 2 km2. L’eau descend de l’altitude de 636 mètres pour arriver au plus petit lac situé à 503 mètres, où la rivière Korana commence son cours.
Les lacs sont réputés pour leur variété de couleurs qui changent constamment en fonction des minéraux ou organismes présents dans l’eau.
Grâce à de différentes influences climatiques et de larges différences d’altitude dans le cadre de l’espace protégée, une faune et flore bien riche ont pu s’y développer. Ainsi, le parc constitue le réservoir de nombreuses espèces endémiques.

 

Learn More

4. Lac de Garde, Italie

 

Situé dans le nord de l’Italie, le Lac de Garde est le plus grand et le plus propre lac du pays. A mi-chemin entre Venise et Milan, il est entouré des sommets des Préalpes Gardesane. Le lac tire son nom de la ville de Garda, reconnue pour ses monuments (châteaux, forteresses, ruelles historiques) et ses plages de galets qui descendent doucement dans l’eau.
La partie nord du lac, plus montagneuse et venteuse, est prisée par les planchistes. Dans la partie sud, l’eau est plus chaude, ce qui permet d’y installer de nombreux campings, parcs d’attractions et piscines thermales.

 

Learn More

6. Grüner See, Autriche

Le Grüner See (« lac vert ») se trouve dans les environs de la ville autrichienne Tragoess, encadrée par le massif du Hochschwab dans les Alpes autrichiennes. Il doit son nom à l'eau vert émeraud.
Pour la plupart de l’année, la profondeur du lac n’atteint qu’un mètre et les terrains adjacents, sous protection, sont souvent fréquentés par les amateurs des randonnées et des pique-niques. Tout change au printemps lorsque, suite à la fonte de la neige dans le massif, le niveau d’eau s’élève même à 12 mètres. Sous la surface d’eau disparaissent tous les arbres, rochers, prairies côtières et sentiers que l’on peut admirer les autres mois.

Pour une période d’environ un mois (depuis la mi-mai jusqu’à la fin du juin), le lac devient un microcosme spectaculaire où règnent des truites, des escargots et des crabes. En raison de sa bonne visibilité, le lac était souvent visité par les plongeurs, mais à partir du 1er janvier 2016 toute activité nautique dans le lac a été interdite pour protéger son écosystème.

Learn More
Cracovie est à 100 km de Zakopane
Panorama place du marché au lever du soleil à Cracovie, Pologne